degillestissus@free.fr

Messages les plus consultés

profil

profil
mes tissus

mardi 30 octobre 2012

VIVE LE VENT, VIVE LE ZÉPHYR


UN SOUFFLE
Cette étoffe diaphane, douce, légère, élégante, somptueusement ordinaire donna ses lettres de noblesse au coton.

UN VENT JOYEUX
Léger comme une plume, le zéphyr est vif,  audacieux, impétueux. Il aime le vent,  il se joue des courants d'air,  il occupe l'espace, il  rend les sous vêtements confortables, les chemisiers légers, les robes d'enfant mémorables.

UN SOUPIR
 Le zéphyr a aujourd'hui perdu son identité, non pas par manque de partisans, mais  parce qu'on ne le fabrique plus ou pas vraiment. L'image de ce tissu résonne à mes yeux, oui, vous me direz qu'à mes oreilles ce serait plus évident, mais l'évidence ici n'a pas sa place. Je me perd avec délices dans ces rayons de mon imaginaire, dans mon magasin virtuel rempli des souvenirs de mes robes d'enfant.

L'ART DE SUBLIMER LE QUOTIDIEN
Bien sûr j'aimerais vous proposer dans ma boutique un zéphyr pour faire des chemisiers ou des robes d'été mais  Zepyrus, dieu du vent d'Occident, n'a plus le pouvoir de créer, dommage.
Ce gentil vent d'Ouest est doux, c'est une brise délicieusement à la fois tiède et fraîche, comme ce zéphyr qui vous enveloppe avec douceur.

DESCRIPTION
Il s'agit d'une toile avec des effets de rayures ou de quadrillés obtenus par l'utilisation d'un fil de couleur lors du tissage. Les fils sont très fins et fortement tordus, c'est ce qui confère à ce tissu à la fois du  ressort, du  maintien, de la  souplesse et une surface très lisse et nette .

Les fils colorés du zéphyr dansaient au gré des ondulations provoquées par le souffle de l'air printanier. Ses couleurs pastels annoncent l'imminence des beaux jours.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      

LA QUALITÉ EN TOUTE SIMPLICITÉ
Cette cotonnade fine, légère, offre un tissage serré et d'une finesse remarquable. Ce coton peigné, utilisait des fibres longues et soyeuses, la qualité du coton était une condition essentielle du succès de ce tissu.

L'IMPARFAIT DU SOUVENIR
J'utilise l'imparfait car le zéphyr n'est plus qu'un souvenir. Terminé les sous vêtements en fin coton, terminé les chemisiers, les robes, en zéphir. On peut à juste titre se poser la question de cette disparition.
L'invention et le succès d'une étoffe prend du temps, mais sa disparition est si rapide qu'elle surprend. Comme les étoiles que nous voyons si lumineuses dans le ciel et qui pourtant ont disparu depuis des siècles, le Zéphyr ne remplit plus les rayonnages des boutiques de tissus et pourtant son empreinte demeure ancrée dans nos mémoires.

DE L'AUDACE, ENCORE DE L'AUDACE, TOUJOURS DE L'AUDACE
Trop sage? Pas assez déluré?  Qu'a cela ne tienne! Demandons aux fabricants de nous concocter un zéphyr 2012 aussi contemporain que possible, mais sans jamais dépasser les limites du politiquement correct, c'est-à-dire ne pas dépasser les bornes de la nature, de l'authenticité.





jeudi 25 octobre 2012

VOS COMMENTAIRES

Plusieurs bloggers m'ont contacté par e mail pour m'informer des difficultés qu'ils ont rencontré en voulant laisser un commentaire à la suite de la lecture d'un post.
Je ne suis pas une as de l'informatique et toute l'aide que vous pourriez m'apporter sera bienvenue
Il me semble que la manière la plus simple de laisser un commentaire est de cliquer à la fin de l'article sur "lien vers ce message" et de suivre les indications. Si vous avez des suggestions pour simplifier cette opération, n'hésitez pas à me contacter
sur degillestissus@free.fr ou à la fin de ce post.